Tout comme les parcours, les clubs et les règles du golf ont évolué au fil des années. La balle de golf s'est elle aussi transformée, au point qu'elle serait méconnaissable aujourd'hui.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE BALLES DE GOLF

On peut distinguer trois grands types de balles de golf au cours du développement du jeu :

• La balle de plume,

• La balle de caoutchouc mou,

• La balle d'aujourd'hui, à noyau de caoutchouc dur.

LES BALLES DE GOLF EN PLUME

La balle de plume fut pratiquement la seule à être employée pendant presque quatre cents ans, jusqu'au milieu du siècle dernier. Le secret de ce succès de la balle de plume ne résidait pas tant dans ses vertus particulières que dans le fait qu'il n'existait pas d'autre modèle. Cette balle était faite d'une enveloppe sphérique remplie de plumes que l'on faisait bouillir pour les ramollir, avant de les compacter. La quantité de plumes utilisées pour confectionner une balle était évaluée au «contenu d'un chapeau, ce qui correspondait à environ 2 litres. Le trou par lequel les plumes étaient insérées était ensuite cousu, puis on martelait la balle pour lui donner une forme de sphère. Ce procédé était très long et, très coûteux, puisque même un ouvrier très qualifié ne pouvait pas fabriquer plus de trois ou quatre balles par jour. La balle ainsi obtenue posait de multiples problèmes. Elle était rarement parfaitement sphérique, de sorte que son vol était irrégulier et son rouler imprévisible. Lorsque le temps était pluvieux, elle absorbait l'humidité, ce qui la rendait plus lourde et difficile à jouer. Par ailleurs, l'humidité faisait pourrir les coutures, si bien que la balle pouvait s'ouvrir lorsqu'elle tombait sur un sol caillouteux. La balle de plume n'était donc pas idéale pour pratiquer le golf d'une manière régulière.

balle de golf en plume

La balle de plume traditionnelle était, comme son nom l'indique remplie de plumes. Le contenu d'un chapeau pour chaque balle !

L'Histoire du golf Source historique

L’APPARITION DES BALLES DE GOLF EN GUTTA PERCHA

C'est la raison pour laquelle vers 1350, lorsqu'on découvrit les qualités d'une gomme de Malaisie appelée gutta percha, les golfeurs abandonnèrent sans regret la balle de plume. La gutta percha pouvait être ramollie à l'eau chaude, roulée en forme de sphère d'abord à la main, puis dans des moules d'acier et elle durcissait en se refroidissant. On obtenait ainsi une sphère parfaite au rouler régulier, pour la première fois depuis la création du golf. Peu coûteuses et rapides à fabriquer ces balles n'étaient pas aussi agréables à frapper que les balles de plume, mais elles représentaient une nette amélioration. II arrivait qu'elles se cassent, mais on pouvait les remouler. Dans un premier temps, il y eut cependant un problème : ces balles très lisses ne volaient pas loin. Cela irrita tout d'abord leurs partisans et redonna un peu d'espoir aux fabricants de balles de plume. On remarqua après quelque temps que, si une balle était légèrement enfoncée au cours du jeu, elle volait mieux. Les utilisateurs de balles de golf en caoutchouc martelèrent donc leurs balles pour les améliorer, établissant ainsi à leur insu le principe de la balle de golf moderne à alvéoles. Leurs balles volaient parfaitement bien et furent finalement adoptées par tous les joueurs pendant les cinquante années suivantes.

LA CRÉATION DE DES BALLES DE GOLF D'AUJOURD'HUI, A NOYAU DE CAOUTCHOUC

À la fin du siècle dernier, un certain Coburn Haskell inventa la balle élastique à noyau souple dont est dérivée la balle moderne. D'abord enveloppée de gutta percha, cette balle était plus vive et plus résistante. Pourtant, elle fut accueillie avec méfiance. Tout cela changea cependant lors d'un parcours d'entraînement durant le British Open, en 1902. Le professionnel Alexander Herd y affrontait un amateur très doué, John Ball. Herd aurait dû s'imposer facilement, mais il fut constamment dépassé, aussi bien sur le fairway que sur le green. Ball utilisait une de ces nouvelles balles. Herd fut invité à en essayer une, et cela lui permit de remporter le tournoi. Naturellement, la balle connut un succès immédiat. Depuis lors, la balle à noyau de caoutchouc est utilisée par tous les golfeurs.

LA MISE EN PLACE D’UNE RÉGLEMENTATION POUR LES BALLES DE GOLF

Malgré quelques désaccords au sujet du poids et de la taille des balles, on décida finalement, en 1963, que, dans toutes les compétitions professionnelles du monde entier, on retiendrait pour les balles le diamètre standard américain de 42,67mm.

L’ÉVOLUTION DE LA BALLE DE GOLF ET DE LA TECHNOLOGIE MODERNE

La technologie moderne continue à jouer un rôle important dans l'évolution de la balle de golf, en la rendant de plus en plus régulière pendant son vol comme sur le sol. Chromax continu à faire évoluer notre bonne vielle balle de golf, des dessins et un nombre d’alvéoles modifiées pour plus de régularité pendant le vol comme au sol, une compression de balle qui a diminué pour s’adapter à tous les joueurs ou aux conditions de jeu particulières et de nouvelles enveloppes et de nouvelles matières pour toujours plus de visibilité.

Nous n’avons qu’un objectif, rendre la balle de golf toujours plus performante !

balle de golf facile à retrouver