De quoi est contitué l'intérieur des balles de golf ?

La balle de golf a considérablement évolué cette derrière décennie. Auparavant, les balles de golf avaient une texture en balata extrêmement élastique, et une durée de vie très courte, ce qui produisait des coups qui avaient du mal à s'élever et une balle de golf qui tournait sur elle-même.

Les grands professionnels en changeaient tous les deux ou trois trous, parfois même à chacun d'eux.
Aujourd'hui, certains se servant encore de ce type de balles, car dans les coups d'approche, lobés ou non, et de putt, elles offrent un toucher plus doux et aident les golfeurs à bien jauger la distance.

Ancienne balle de golf en batala
Balle de golf vintage

Pour les joueurs qui avaient besoin de puissance, il restait la solution d'une balle de golf plus dure. Une surface plus résistante et un matériau diffèrent réduisaient l'effet retro et augmentaient la distance. Mais le revêtement trop rigide enlevait quasiment route possibilité d'effet. Idéal pour un swing à pleine puissance, il rendait difficile un coup nécessitant de la finesse car la balle glissait sur la face du club.

L'option se révélait bonne si vous aviez un handicap haut, mais les joueurs à faible handicap ont besoin d'un bon toucher pour faire de meilleurs scores à courte distance.

Balle trois couches Chromax Golf

Des balles de golf translucides.

Avec son enveloppe translucide spéciale soft en poly-résine moulée, les balles de golf Chromax comportent trois couches différentes qui maximisent sa visibilité sans perdre sur le plan de la distance et du contrôle de la trajectoire.